Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet

Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet
Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet


Armando croise Violetta lors d'une soirée dans un club.
Elle aime chanter, danser, s'amuser et, plus que tout, les chevaux du haras où elle est employée. Elle porte une robe trop courte et un pendentif écarlate qui semble saigner.
Armando est subjugué par sa beauté et son éclat, un éclat fragile qui donne envie de la serrer dans ses bras et de la protéger.
Mais de quoi? Ou de qui?

Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet


Rageot est une maison d'édition que j'aime beaucoup et qui m'a souvent conquise donc quand ils ont parlé du lancement d'une nouvelle collection j'étais plus que curieuse d'en apprendre plus, malgré tout j'étais un peu réticente face à cette nouvelle mode de mettre les romances en avant un peu partout mais voila avec IN LOVE « Les histoires d'amour sont éternelles » et c'est ça qui change tout.... Inspirés de classiques de la littérature, les auteurs ont fait des adaptations modernes d'½uvres dont les thèmes restent intemporels.

Quand j'ai reçu le livre, j'ai été agréablement surprise par sa mise en forme originale, en effet un rabat à la couverture du dos se referme sur les premières pages de livres, devenant comme un écrin à cette histoire d'amour précieuse. C'est super joli !


Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet


L'intrigue se passe en Italie, premier charme de cette histoire, puisque les descriptions invitent aux voyages, j'ai marché dans les rues italiennes, ressenti la chaleur du soleil, senti toutes les saveurs méditerranéennes.

Dès le début nous rencontrons Armando, le narrateur, jeune homme intelligent, sage, naïf , humble, issu d'une famille riche dont il préfère ne pas se venter, et éperdument sous le charme de Violetta. Jeune fille belle, sauvage, forte, et pourtant derrière cette apparence Armando y voit une fragilité et fera tout pour se rapprocher d'elle. On apprend très vite que Violetta est atteinte d'une grave maladie mais au caractère fort elle décide de ne perdre aucune chance de croquer la vie à pleine dent. Commence alors leur histoire d'amour passionnée, dramatique aussi.

C'est une romance oui, mais c'est aussi une tragédie. Amour, haine, destruction, autodestruction, manipulation, jalousie, complot, vengeance, secret, le lecteur est ballotté par tant de sentiments forts qui passent tantôt par des moments purs et doux, tantôt en une cruauté sans failles. Il m'était impossible de démêler mon ressenti, envahie par la colère, la peine, la déception causés par les événements et les réactions des personnages, curieuse d'avoir enfin des explications, je n'ai pas pu lâcher mon livre et l'ai lu d'une traite.

Autre le thème de l'amour décliné sous toutes ses formes, ce roman parle aussi du lien entre l'homme et l'animal, ici entre Violetta et les chevaux, je pensais que la relation serait plus présente, finalement on ne la voit qu'en tableau de fond, ça reste cependant la chose la plus précieuse qui permet à la jeune fille de tenir, de continuer à rêver et c'est très beau.
Un autre thème est exploité ici, c'est celui du contexte familial, plus précisément de celui d'Armando, avec un père autoritaire qui lui dicte sa vie, cet homme arrogant et riche que j'ai détesté à chaque fois qu'on le croisait...
Les personnages secondaires sont peu présents et font office d'éléments soit déclencheurs, soit révélateurs permettant à l'intrigue de prendre ou de changer de direction.

Au final j'ai apprécié cette lecture, courte mais palpitante. Aucun temps de reprit, les sentiments comme les événements sont précipités sans pour autant perdre en crédibilité, le c½ur des Hommes peut prendre plusieurs visages et leur réaction résonnent à travers le temps.

Il y a à la fin du roman un postface où l'auteur nous explique son choix et nous parle un peu de l'½uvre qui a inspiré cette adaptation: la dame aux camélias de Dumas, un petit bonus que j'ai trouvé intéressant.

Je lirai sans hésiter les autres titres de cette collection.



Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet


Livre reçu dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Rageot.
Merci à eux pour ce partage renouvelé et à Mathilde pour cet envoi.

Tags : le coin littéraire - Rageot - In love - Charlotte Bousquet

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.160.119) if someone makes a complaint.

Comments :

  • screenandpaper

    28/10/2015

    houu j'adoore ! j'ai lu les 3 premiers tomes après avoir vu le film au ciné, bon ce dernier avait prit des directions différentes mais j'aimais beaucoup aimé et du coup je me suis encore plus régalée avec les romans, faudra d'ailleurs que je lise les 4, 5 et 6 maintenant.
    ~
    J'ai adoré cette saga, vraiment, mais je dois dire que les tomes 4 et 5 m'ont un peu ennuyés. Les personnages se ramolissent (surtout Jace) et l'intrigue devient plus infantile je trouve. J'ai adoré le dernier tome par contre, il se passe plein de choses de fou ! **

  • Mille-et-deux-livres

    27/04/2015

    Quand Rageot l'a présenté, cette collection me tentait beaucoup (j'adore les romances) alors avec ton avis en plus, ça donne vraiment envie de tenter ! Surtout si les objets livres sont canons et qu'ils donnent envie de découvrir des classiques !

  • schleich4ever

    14/04/2015

    Je viens de le finir j'ai beaucoup aimé cet attention de la part de l'auteur qui nous laisse choisir comment ça se finis j'ai beaucoup aimer aussi !

  • commeunlivreouvert14

    05/04/2015

    Je ne suis pas très romance, ni chevaux même si ça reste en tableau de fond comme dans ton avis. En tout cas tu as fait une très belle chronique ! ^^

  • love-of-book

    01/04/2015

    J'ai vu l'auteur au salon du livre mais j'avoue que je n'ai pas été tenté plus que ça ^^ La romance et moi nous ne sommes que peu amies :P

  • Harmonie

    28/03/2015

    Ce livre a l'air remplie de différentes émotions !!

  • BO-o-M

    28/03/2015

    Il a l'air pas mal :)

  • Reves-de-Lectures

    27/03/2015

    Avant de lire ta chronique je ne l'aurais pas lu, mais maintenant je me dis qu'en fait pourquoi pas ^^

Report abuse